Hachis parmentier sans hachis

Une alternative à la viande qui a même séduit Yannick le carnivore
Une alternative à la viande qui a même séduit Yannick le carnivore

Il y a des plats réconfortants et hivernaux où la viande a une place centrale... Le hachis parmentier en fait partie. Plutôt que de remplacer la viande hachée par de la protéine de soja texturé pour simuler la texture carnée, nous avons opté pour des haricots azuki (ou haricots rouges du Japon), riches en fibres, vitamines, minéraux et protéines. Il faut par contre les faire tremper pendant 12 heures et bien les rincer avant de les cuire à l'eau.

Les ingrédients

  • 300 grammes de haricots azuki secs qui doivent avoir été trempés (12h00) et rincés
  • 4 carottes moyennes
  • 1/2 poireau
  • 1/2 oignon
  • 30 grammes de fromage ou de la levure de bière pour une option végétalienne
  • 300 grammes de purée (avec de vraies pommes de terre ou la formule "flemmard" fait très bien l'affaire ;-))
  • 100 millilitres de crème, végétale pour une option végétalienne
  • Bouillon de légumes, sel, poivre, sauce soja, liant type maïzena

La marche à suivre

1. Une fois trempés et rincés, faites cuire les haricots dans de l'eau avec du bouillon de légumes.

2. Pendant ce temps, préparez votre purée (faites cuire vos pommes de terre à la vapeur, épluchez-les, écrasez-les avec un peu de beurre, de l'aromate et de la noix de muscade... ou choisissez la formule rapide type Stöckli). Laissez-la de côté pour le moment.

3. Épluchez et coupez vos légumes (carottes, poireau, oignon) en fines lamelles.

4. Râpez votre fromage et laissez-le de côté.

5. Lorsque les haricots sont cuits, faites-les rissoler dans un peu d'huile avec les légumes. Puis ajoutez vos épices, la sauce soja et la crème. Laissez réduire votre sauce afin d'avoir un mélange onctueux.

6. Faites préchauffer votre four à 230° C, fonction grill.

7. Montez votre parmentier: une couche de purée, une couche de mélange à base de haricots, une couche de purée, une couche de mélange à base de haricots et une couche de fromage ou un bon saupoudrage de plat avec la levure de bière (ou les deux, ce n'est pas incompatible).

8. Enfournez pour une quinzaine de minutes, soit le temps nécessaire pour que le fromage fonde et dore.

L'intérêt de cette recette

"C'est une tuerie!" dixit Yannick le carnivore. L'objectif de ce plat était avant tout qu'il soit réconfortant et réchauffant (merci à l'épisode neigeux de fin février sorti de nul part). Simple à faire, il demande juste de la prévoyance puisqu'il faut faire tremper les haricots azuki à l'avance.

 

Ce plat n'est pas obligatoirement végéta*ien, il peut très bien être fait avec du hachis de bœuf. Songez simplement à y laisser les légumes afin d'avoir un plat plus équilibré que la recette de base. Si vous souhaitez obtenir une texture plus "carnée", utilisez des protéines de soja texturé (qu'il faut tremper une quinzaine de minutes dans du bouillon pour les réhydrater). 

 

Bon appétit!