Gros plan sur le sel et son alternative, le gomasio

Une recette plus élaborée de gomasio pour "saler" vos plats
Une recette plus élaborée de gomasio pour "saler" vos plats

Le gomasio est un condiment d’origine japonaise composé d’un mélange de sésame grillé et de sel. Les proportions varient selon les recettes mais on compte entre 6 et 20 grammes de sésame pour un gramme de sel. Il permet ainsi d’épicer les plats tout en diminuant grandement la quantité de sel et en augmentant la quantité de minéraux tels que le potassium.

Les méfaits du sel

La consommation de sel pose problème dans notre alimentation, compte tenu de son omniprésence dans les plats préparés, les bouillons et autre aliments transformés vendus dans le commerce, les restaurants, etc. Une forte consommation de sel raffiné (le blanc traditionnel) implique une forte consommation de sodium puisqu’il en est composé à 99,9% alors qu’un gramme de sel brut renferme 0,4 g de sodium.

 

Le sodium agit sur l’équilibre hydrique de notre organisme en retenant nos liquides corporels : le sang, l’eau (n’oublions que nous en sommes composés à 70% en moyenne), notre urine, etc.

 

En gros : plus on consomme de sel, plus on met de liquide dans notre corps, ce qui crée une tension.

 

Cette hausse de tension se traduit par une hypertension artérielle pouvant aussi causer une cardiopathie ou un accident vasculaire cérébral.

 

Le sodium n’est toutefois pas un minéral à bannir : comme tous les autres, il a son utilité à condition de respecter un certain équilibre (notre corps n’est basé que sur des équilibres dynamiques, c’est ce que l’on appelle « l’homéostasie »). Le partenaire du sodium est le potassium, c’est leur tandem qui régule la vie cellulaire. Il est donc important de ne pas avoir d’excès de sodium tout en veillant à avoir suffisamment de potassium.

 

Les recommandations journalières ne sont néanmoins pas unanimes et celles de l’OMS sont régulièrement jugées comme étant irréalisables :

2 gr de sodium (soit une cuillère à café de sel) VS 3,5 gr de potassium (l’équivalent de 6 pommes de terre).

Ceci dans le but de limiter les risques d’hypertension artérielle.

 

Comme d’habitude, éviter les produits transformés et les plats préparés à l’avance permettront déjà de réduire les risques d’hypertension. Quant au flacon de sel trônant sur votre table à manger, le gomasio pourra facilement le remplacer.

L'avantage du sésame

Les fameuses graines de sésame
Les fameuses graines de sésame

L’ingrédient phare du gomasio est le sésame. En plus de rehausser le goût de vos plats, cette graine oléagineuse est une source de vitamine B, de minéraux tels que le phosphore et le magnésium et d’acides gras insaturés. Il est également antioxydant. En bref, il est bien plus intéressant qu’un grain de sel raffiné et donc vidé de ses nutriments.

La préparation de base du gomasio

Ingrédients

  • 10 grammes de graines de sésame;
  • 1 gramme de sel ni broyé, ni raffiné (gros sel marin, sel rose à râper, etc.).

Marche à suivre

  1. Faites revenir les graines dans une poêle à feux doux en tournant de temps en temps.
  2. Retirez la poêle du feu lorsqu'un parfum de noisette se dégage ou que des graines se mettent à sauter. Laissez refroidir.    
  3. Ajoutez le sel et broyez le mélange dans un mortier ou un blender.
  4. Conservez le tout dans un récipient en verre.    

Une recette un peu plus élaborée

Delphine du site Campag’naturo a récemment proposé une recette qu’elle a appelé « Indimasio ». Au gomasio, elle a ajouté des graines riches en oméga 3 et du curcuma, ce qui le rend d’autant plus intéressant (et succulent).

Ingrédients (les proportions sont adaptées pour un petit pot)

  • 1 gr de graines de cumin;
  • 1 gr de graines de coriandre;
  • 1 gr de sel de rose;
  • 1 gr de curcuma;
  • 10 gr d’un mélange de graines : courge, tournesol, lin brun;
  • 10 gr de sésame blond complet toasté.

Marche à suivre

  1. Après avoir toasté et laisser refroidir le sésame, mélangez et mixez tous les ingrédients.
  2. Conservez le tout dans un récipient, au frigo afin de préserver les oméga 3.

Les épices sont vos amies

N’oubliez pas que les épices peuvent être d’un grand renfort dans vos préparations de tous les jours. Elles permettent évidemment de varier les goûts de vos plats mais chacune d’elles a des propriétés propres intéressantes :

  • Le curcuma est antiinflammatoire ;
  • La cannelle, un puissant antioxydant, est on-ne-peut-plus efficace pour gérer les grippes hivernales ;
  • Le cumin agit sur la digestion ;
  • Le clou de girofle est d’un grand secours pour les maux de dents ;
  • Etc.

 

N’hésitez donc pas à créer vos propres mélanges !

Références