Objectifs? Pas sans le plaisir!

Une notion essentielle.
Une notion essentielle.

C’est un article qu’il nous tenait à cœur d’écrire, car la notion de plaisir fait partie intégrante de notre mode de vie et du vôtre également, du moins on l’espère !

Le plaisir est un allié indispensable à tout changement. Mais comme d’habitude, nous allons tâcher de ne pas trop nous éparpiller et de rester focus sur le sujet.


Les contraintes de notre société

La société actuelle a influencé de nombreux changements dans le fonctionnement de l’être humain :

  • Le rythme de travail a augmenté. Nous pensons davantage à la rentabilité jusqu’au point où ceux qui ne supportent pas ou plus la pression de ce système sont vite mis de côté ;
  • Nous avons plus d’activités extra-professionnelles ;
  • Alors que, paradoxalement, nous avons le sentiment de prendre de moins en moins de temps pour nous.

Comment mettre en place des objectifs dans le monde de la productivité et de l'efficacité?

Près de 50% des jobs nous rendent de plus en plus sédentaires. Nous avons donc davantage besoin de faire du sport et de manger correctement qu’à l’époque de nos grands-parents, surtout si nous voulons vivre en bonne santé.

Alors que notre pouvoir d’achat a augmenté, bien manger est cependant devenu plus difficile.

Pourquoi ?

Parce que la productivité et l’efficacité sont aussi devenus les leitmotivs des industries agroalimentaires qui ont envahi les rayons des supermarchés. N’oublions jamais que nous sommes dans une société de production et de consommation. Il ne faut pas y voir quelque chose de forcément négatif pour autant : en avoir conscience est déjà un pas dans la bonne direction.

Du coup, comment mettre en place des objectifs d’entrainement ou d’alimentation qui demandent du temps alors que nous n’en avons pas ?

     

La réponse est :

 

 

Les mettre en place sans oublier la notion de PLAISIR.

   
     

Pourquoi le plaisir?

Mentalement parlant, il est rare de ne pas faire correctement les choses dans lesquelles nous ressentons du plaisir. Plus nous répétons les mêmes patterns d’émotion, plus notre cerveau sera tenté d’utiliser ces patterns inconsciemment. En clair, plus vous vous concentrez sur des choses qui vous font plaisir, plus vous serez tournés vers cette notion de plaisir dans d’autres circonstances.

Merci à notre ami le système réticulé activateur (nous en parlons ici).

Biochimiquement parlant, nous sécrétons une quantité d’hormones régulatrices de multiples fonctions dans notre corps rien qu’avec la notion du plaisir (les endomorphines pour la sensation de bien-être, la sérotonine qui nous remonte le moral, etc.). Il serait trop long de toutes les citer dans ce court article. 

Le plaisir pour lutter contre la procrastination

Dans un article sur la procrastination que nous vous avions partagé sur Facebook, une notion nous avait interpellés :

Nous nous focalisons beaucoup plus sur le plaisir immédiat que sur le plaisir futur.

Ce qui veut dire que si nous voulons mettre en place un objectif qui nous donnera du plaisir plus tard, il faudra à tout prix le fractionner en petits objectifs journaliers qui nous donneront eux-mêmes du plaisir (n’hésitez pas à relire notre article sur les résolutions et les objectifs). Dans le cas contraire, notre esprit se focalisera sur les choses que nous voudrions justement éviter mais qui nous font plaisir immédiatement (manger du chocolat compulsivement, regarder la télé, etc.) … et vive la procrastination !

"Je n'ai pas le temps"

« Oui mais tu sais, je n’ai pas le temps pour mettre ça en place ».

C’est la réponse que nous entendons le plus souvent en tant que thérapeute. Réponse à laquelle Yannick s’empresse toujours de répondre :

« Ce n’est pas une question de temps mais d’organisation ».

 

Définissez vos priorités !

 

Parfois, ce n’est pas le bon moment pour engager des changements dans votre vie (famille, travail, activité, etc.) mais du moment où vous acceptez de créer le changement, ce n’est JAMAIS une question de « je n’ai pas eu le temps », mais plutôt de « je n’ai pas pris le temps ».

 

Dans ce cas-là, vous savez quoi ? Ce n’est pas grave ! Il faut simplement en prendre conscience.

 

« Mais… ne joue pas avec les mots Yannick !»

C’est la réponse fréquente à ce premier échange. Nous leur répondons :

Oui, il faut jouer avec les mots !

 

Combien de fois nous mentons-nous par jour en donnant de fausses informations à notre cerveau ? Pour qu’un pattern se mette en place, il faut répéter 3x la même information. Un pattern mis en place est un pattern ancré ! Du coup, quand nous pensons ou que nous disons « je n’ai pas le temps », nous nous trouvons une excuse qui n’engage pas de changement. Alors qu’en nous disant « je n’ai pas pris le temps », cela laisse une ouverture au changement, à une prise de conscience.

 

N’oubliez pas le pouvoir de vos pensées et de vos dires.

Le mot de la fin

Vous l’aurez compris :

mettre en place des objectifs qui vous font plaisir est vital pour l’obtention de vos résultats.

 

Dans la vie, nous avons autant de raisons de nous focaliser sur le positif que sur le négatif. Alors autant se focaliser sur le premier ! Ce n’est pas naturel, car notre cerveau n’est pas fait pour ça à la base mais ceci fera l’objet d’un autre article.

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter. De plus, nous mettons en place un séminaire tout public le 19 Juin à 19h00 au bistro du Casino à Martigny.

Le thème du sujet : le stress.

4 intervenants exceptionnels seront également présents.

N’hésitez pas à venir nous faire coucou.