Souper? Oui! Mais quoi?!

Glucides, lipides, protéines, on mange quoi avant d'aller dormir?
Glucides, lipides, protéines, on mange quoi avant d'aller dormir?

Nous avions vu ce qu’il fallait privilégier les protéines animales et les graisses le matin (notre article ici). Qu’en est-il de notre dernier repas de la journée ? Quels facteurs devons-nous prendre en compte ? Nous allons voir tout cela ensemble.


Les bases

Alors, comme d’habitude, nous allons commencer par LA base :

 

« Il n’y a pas de mauvais aliments »

 

Pour une personne en bonne santé et sans intolérance particulière, aucun aliment ne sera « néfaste ». Il y a simplement des aliments à privilégier comparativement à d’autres.
De toute façon, il vous faudra tester pour remarquer si cela vous convient et vous verrez que, en ce qui concerne le repas du soir, vous ressentirez très vite si ce que vous avez avalé vous convenait ou non. Donc même si nous vous disons qu’un aliment ou qu’un groupe d’aliments est à éviter le soir, s’il vous convient et que vous n’avez pas de soucis, gardez cette habitude.

Les glucides

Ce n’est pas toujours facile de trouver son bonheur dans les conseils sur internet : on entend beaucoup de choses, notamment le fait d’éviter les glucides le soir.
Alors oui, comme très souvent, cela va fonctionner pour beaucoup de personnes et c’est normal, puisque ces personnes s’alimentent trop en glucides tout au long de leur journée.

 

Mais c’est beaucoup trop facile de les diaboliser et de mettre la faute sur leur dos.

 

Aujourd'hui, le constat est clair : nous consommons trop de glucides… mais la véritable question à se poser c’est : pourquoi ? Cela nous éviterait de mettre la faute sur un seul et unique facteur (ce méchant sucre et cette méchante insuline ! Ha ce n’est pas aussi simple que ça ?). 

     
 

Nous consommons trop de glucides parce que nous sommes devenus trop flemma…  euh… désorganisés et privilégions les aliments raffinés et industrialisés plutôt que de prendre le temps de cuisiner. Si vous limitez ces produits, vous n’aurez plus besoin de faire autant gaffe aux glucides.

 
     

Les glucides sont présents partout ! Tâchez simplement de trouver les meilleures sources (naturelles) qui, justement, n’auront pas subi de transformation. Qu’il s’agisse de féculents (oui ! on peut en manger le soir) ou de légumes, tout est une question de quantité. Quelle quantité ? Tournez-vous vers votre conseiller alimentaire, votre nutritionniste ou contactez-nous pour être au mieux conseillé.

Dernier point sur les glucides : privilégiez les plus digestes, c’est-à-dire ceux qui vous conviennent le mieux à vous… vous êtes donc obligés de tester et de vous écouter !

Les graisses et les protéines

En ce qui concerne les graisses et les protéines, notre message va rester très simple (et très simplifié, sinon ça risque de devenir un article indigesteOk c’est pas drôle)

     
 

Il faudrait privilégier les aliments plus digestes afin d’éviter à votre système digestif de trop travailler avant et pendant votre nuit de sommeil, car c’est le moment où nous sommes censés être plus calmes… et c’est également valable pour nos intestins et leurs copains.

 
     

Il faudrait également privilégier les végétaux plutôt que des produits d’origine animale. De nouveau, les produits animaliers ne facilitent pas la digestion mais il y a pas mal d’autres facteurs à prendre en compte en dehors de ça (au niveau hormonal notamment). Nous nous contentons ici de vous donner quelques pistes, à vous de chercher plus loin et d’exercer votre esprit critique.

Enfin, votre façon de manger influence également votre digestion :

  • Prenez le temps de mâcher afin d’activer la pré-digestion par la salive et de donner l’information aux organes concernés ;
  • Evitez de manger devant la télé, votre smartphone ou un livre. Plus vous serez conscients de ce que vous avalez, meilleure sera votre digestion. 

Au final

Il y a une règle qui reste plutôt simple à comprendre :

     
 

Il faudrait privilégier le matin pour consommer des aliments d’origine animale,

 

puis plus nous avançons dans la journée, plus nous devrions nous tourner du côté des aliments d’origine végétale.

 
     

Parmi nos autres conseils :

  • Limitez les produits raffinés et industrialisés mais cela reste un conseil valable pour tous vos repas ;
  • Restez sur des aliments ne nécessitant pas trop de travail de la part de votre système digestif ;
  • Variez ce que vous mangez ! Cela vous fera du bien autant physiquement que psychologiquement ;
  • Ne vous prenez pas la tête ! Tout est une question de quantité. Si un aliment vous fait plaisir, n’hésitez pas. Ce n’est pas un bout de fromage 2x par semaine qui va vous tuer. N’oubliez pas la part importante du plaisir dans la gestion de votre hygiène de vie.

Sources

Pas de sources pour cet article. Nous en aurions un paquet à vous fournir mais nous préférons que vous cherchiez par vous-même et que vous nous contactiez pour toutes vos questions éventuelles.
Internet est un puits de savoir et même si vous trouvez des données erronées, tant que vous gardez votre esprit critique, ce sera toujours une information bonne à prendre.

 

N’hésitez pas à lire d’autres articles liés à la nutrition ici.

Sites intéressants (vu que cet article est TRES synthétisé, il vous faut de la documentation =)):

 

Ouvrages intéressants (pour ceux qui veulent aller plus loin):

  • Dr Walter C. WILLETT (2004), Manger, boire et vivre en bonne santé ;
  • Pierre WEILL (2007), Tous gros demain ;
  • Gille LARTIGOT (2013), Eat;
  • Dr Jean-Marie BOURRE (2004), La vérité sur les omega-3.