Gérer son stress, organiser son temps

Et si on mettait tout en oeuvre pour vivre une année moins stressante?
Et si on mettait tout en oeuvre pour vivre une année moins stressante?

Qui dit nouvelle année, dit très souvent bonnes résolutions et parmi elles la fameuse « cette année, je serai organisé et je ne ferai rien à la dernière minute » – qui tient rarement plus de quelques semaines. Vous vous sentez concerné ? Alors nous allons tenter de vous donner des petits trucs pour vous aider à démarrer l’année du bon pied.


Pour ceux qui connaissent l’organisation légendaire de Yannick, rassurez-vous ce n’est pas lui qui écrit l’article ;-) Morgane travaillant sur sa thèse à domicile, elle a dû mettre en place plusieurs système d’organisation et de concentration (avec un taux de réussite variable selon les jours). Ces astuces ne sont réservées ni à ceux qui travaillent à la maison ni à ceux qui travaillent tout court mais c’est vrai qu’il est plus facile d’organiser ses journées selon son rythme lorsque l’on a une activité indépendante ou un travail aux horaires flexibles, dans un bureau. Nos conseils peuvent aussi s’appliquer à la vie non professionnelle parce que même si elle nous prend environ 8 heures par jour, elle ne représente pas l’entier de notre vie quand même ;-)

Les listes, c'est la vie!

C’est le premier et le meilleur conseil que nous pouvons vous donner : faites des listes. Sur l’ordinateur, le téléphone ou sur du papier qu’importe ! Tant que vous les avez à portée de main. N’hésitez pas à multiplier vos listes par domaine (travail, sport, divertissement, courses, repas, etc.), cela vous donnera une sensation de maîtrise et vous permettra de mieux organiser vos journées. Tout comme la mise en place d’une habitude, préférez les petits objectifs aux grands. Par exemple, remplacez les « lire un livre » et « écrire un rapport » par « lire un chapitre » et « écrire l’introduction ». Détailler les tâches permet de mieux visualiser l’ampleur d’un travail et, surtout, vous permet de plus vite stabylosser une ligne. Car s’il est bien de mettre sur papier les choses à faire, il est encore mieux de signaler ce qui a été fait ;-)

Créez une ambiance de travail et déconnectez-vous

Vous avez préparé vos listes ? Alors il est temps de vous mettre au travail et si possible dans un lieu qui vous est agréable. Pour cela, privilégiez les endroits éclairés naturellement et à la décoration sobre afin de ne pas offrir à votre concentration trop de divertissements (pour cela, elle se débrouille déjà très bien toute seule). Ne gardez sur votre place de travail que ce qui vous est utile pour effectuer votre tâche… et une bouteille d’eau afin d’assurer une bonne hydratation tout au long de la journée.

Certaines huiles essentielles facilitent l’ancrage et la concentration. Nous en parlions ici.

Si cela vous est possible, déconnectez-vous d’internet, utilisez les fonctions « ne pas déranger » de vos smartphones, réduisez les notifications de vos appareils électroniques et mettez-les sur silencieux.

Le but est de vous créer un cocon où vous pourrez vous dédier à ce que vous avez décidé de faire. Vous gagnerez ainsi en rapidité et efficacité.

Retrouvez les périodes scolaires

On peut adresser au système scolaire de nombreux reproches, il a tout de même su composer les journées des étudiants sur un rythme favorable au cerveau humain et ses capacités de concentration grâce à des périodes de cours de trois quarts d’heure. En effet, nous ne restons pleinement concentrés que 45 minutes sur un sujet. Il est donc inutile de se forcer à étudier durant deux heures sans aucune pause.

Octroyez-vous des pauses de 15 minutes où vous en profiterez pour quitter votre chaise et votre bureau. Réactivez vos jambes, étirez-vous et massez-vous avec une balle (comme suggéré ici). Divertissez-vous sur les réseaux sociaux, en lisant un chapitre d’un livre lu par plaisir ou encore en discutant avec vos collègues. Profitez-en pour déguster votre collation (un fruit, des oléagineux, une barre, etc.). Et méditez quelques minutes avant de reprendre le travail, car la méditation facilitera le retour à la concentration (vous avez besoin d’aide pour méditer ? retrouvez notre revue sur Petit Bambou ici).


Encore une fois, il s’agit de petits conseils que nous essayons nous-mêmes d’appliquer au quotidien. Ce n’est pas toujours facile mais les bonnes habitudes nécessitent du temps, de la patience et beaucoup de tolérance envers nous-mêmes.

Même si la sensation de contrôle est agréable, elle peut parfois aussi être étouffante. N’oubliez pas de vous octroyer des pauses et des écarts.

Il est toujours plus facile de faire les choses les unes après les autres et dans un lieu où l’on se sent bien.

Gardez surtout à l’esprit que l’être humain, malgré ses avancées techniques, n’est toujours pas un robot ;-).