Nos huiles essentielles "essentielles"

Focus sur nos indispensables.
Focus sur nos indispensables.

Trois choses sont à garder en tête lorsque l’on utilise les huiles essentielles :

  1. une huile qui fonctionne sur votre voisin ne va pas forcément vous convenir. Pourquoi ? Parce que les principes actifs qui ont une efficacité physique ne suffisent pas pour définir une huile essentielle qui a aussi un pouvoir énergétique (actions sur les chakras, les doshas, etc.).
  2. la dénomination des principes actifs (les chémotypes) est toutefois primordiale puisqu’elle nous donne les informations sur les effets secondaires et les contre-indications d’une huile essentielle.
  3. Les huiles essentielles n’agissent pas comme des médicaments : il faut les appliquer très régulièrement pour en percevoir les effets et elles doivent être utilisées pour agir sur la cause de la maladie plutôt que pour en réduire les effets.


Partir à l’étranger oblige à réfléchir de manière minimaliste et quand on a une limite imposée de 23 kilos pour son bagage en soute et une contenance d’un litre pour celui en cabine, chaque gramme et chaque millilitre comptent ! Aujourd’hui, Morgane vous présente ses indispensables en matière d’huiles essentielles, celles qui l’ont suivie sur deux continents et dans deux pays.

Comment reconnaître la qualité d'une huile essentielle?

Les huiles essentielles peuvent se trouver dans tous les pays et à des prix variables. Voici les critères qui vous assurent de leur qualité :

 

  • Sur l’étiquette figurent le pays d’origine, la partie de la plante distillée et le nom botanique en latin (ce qui vous permet de toujours trouver la bonne huile essentielle, quel que soit le pays dans lequel vous vous trouvez) ;
  • Choisissez-la « 100% pure et naturelle », c’est-à-dire bio ou sauvage ;
  • Le flacon doit être foncé.

 

Les indispensables

HE Lavande vraie (Lavandula vera): le must have

Propriétés : calmante (esters) et anti-infectieuse (monoterpénols).

Contre-indications : aucune*.

Comment nous l’utilisons au quotidien :

  • Santé : on la respire en cas de stress ; on l’applique sur les tempes pour apaiser ses maux de tête et sur les boutons de moustiques.
  • Ménage : quelques gouttes dans un simple mélange « vinaigre blanc – eau chaude » pour nettoyer la salle de bain et, toujours avec du vinaigre blanc, pour remplacer l’adoucissant de la lessive (PS : Le vinaigre blanc est un anticalcaire super efficace).

HE Tea Tree (Melaleuca alternifolia): Le Must-have N°2

Propriétés : anti-infectieuse (monoterpénols) et tonifiante (monoterpènes).

Contre-indications : aucune*.

Comment nous l’utilisons au quotidien :

  • Santé : anti-bactérienne, on peut la respirer ou (pour les plus téméraires) en avaler une goutte en cas de grippe (super efficace contre les angines) ; anti-mycosique du tonnerre, une goutte peut être appliquée sur les parties touchées avec un mélange d’huiles végétales de Bourrache et de Nigelle.
  • Ménage : comme la Lavande, on peut l’ajouter au mélange « vinaigre blanc - eau chaude » pour nettoyer sa salle de bain.
  • Beauté : parfaite pour faire disparaître les boutons en application locale ou mélangée à votre huile végétale pour le visage ; si vous supportez le goût, vous pouvez aussi en ajouter une goutte sur votre dentifrice compte tenu de ses capacités anti-bactériennes.

HE Ciste (Cistus ladaniferus) : pour les coupures et les cicatrices MAIS ATTENTION

Propriétés : tonifiante (monoterpènes) et cicatrisante (cétones monoterpéniques).

Contre-indications : les cétones monoterpéniques sont neurotoxiques, abortives et perturbatrices du système nerveux, il faut donc manier cette huile essentielle avec parcimonie : une goutte de façon très ponctuelle.

Comment nous l’utilisons au quotidien :

  • Santé : une goutte sur le saignement et HOP ça cicatrise.

HE Palmarosa (Cymbopogon martinii var. Motia) : l’anti-transpirante

Propriétés : calmante (esters) et anti-infectieuse (monoterpénols).

Contre-indications : aucune*.

Comment nous l’utilisons au quotidien :

  • Beauté : sa capacité astringente fait de cette huile une alternative au déodorant. Son efficacité est accrue si on la mélange à de l'huile de coco et du bicarbonate de soude mais ce dernier ingrédient peut irriter les aisselles.

La Menthe poivrée (mentha piperita): le coup de froid MAIS ATTENTION

Propriétés : régénérante (cétones monoterpéniques) et anti-infectieuse (monoterpénols).

Contre-indications : les cétones monoterpéniques sont neurotoxiques, abortives et perturbatrices du système nerveux, il faut donc manier cette huile essentielle avec parcimonie : une goutte de façon très ponctuelle.

Comment nous l’utilisons au quotidien :

  • Santé : pour calmer les bleus, les grosses migraines et les maux de ventre ou du transport mais de manière très ponctuelle et à petite dose compte-tenu de ses contre-indications.

HE Estragon (Artemisia dracunculus) : l’anti-douleur féminin

Propriétés : antispasmodique et anti-inflammatoire (éthers).

Contre-indications : peut être irritante pour la peau et photosensibilisante ; les éthers étant des « oestrogènes-like », elles sont contre-indiquées chez les personnes souffrant ou ayant souffert de cancer hormono-dépendant.

Comment nous l’utilisons au quotidien :

  • Santé : diluez une goutte dans de l’huile végétale et massez les ovaires en cas de douleurs menstruelles. On peut également en avaler une goutte avec du miel… mais ce n’est pas très bon en goût…

Les petits plus (si on a de la place dans ses bagages ou suivant la destination)

HE Epinette noire (Picea mariana) : L’expresso des huiles essentielles

Propriétés : tonifiante (monoterpènes) et joyeuse (esters).

Contre-indications : peut être irritante pour la peau.

Comment nous l’utilisons au quotidien :

  • Santé : une goutte sur les reins pour les matins fatigués ou durant les vols longs courriers pour éviter le fameux « jet lag ». 

HE Ravintsara (Cinnamomum camphora cineoliferum) : l’alliée hivernale

Propriétés : asséchante (oxydes).

Contre-indications : aucune*.

Comment nous l’utilisons au quotidien :

  • Santé : une goutte dans une cuillère de miel à avaler plusieurs fois par jour dès les premiers symptômes de refroidissement (rhume, grippe, etc.).

Les huiles végétales

  • L’huile de Jojoba est une huile qui convient à tous les types de peau. Elle est parfaite pour protéger votre visage à la place d’une crème de jour et est aussi très efficace dans les masques pour cheveux.
  • Nous utilisons un mélange d’huile de Bourrache et de Nigelle pour les cas un peu plus graves, tels qu’une irritation (sécheresse intime, mycose, etc.) ou une poussée de boutons.


N'hésitez pas à lire ou relire nos articles à propos des huiles essentielles pour le sport et contre le stress afin de connaître des utilisations plus spécifiques de ces précieuses alliées. Concernant l’utilisation des huiles essentielles pour la beauté, nous vous recommandons chaudement l’ouvrage de Julien Kaibeck, La Slow Cosmétique.

Précautions d'usage

  • Les huiles essentielles doivent être utilisées avec précaution et être conseillé par un aromathérapeute est vivement recommandé.
  • Dans tous les cas (c’est-à-dire même sans contre-indication), elles sont déconseillées (à quelques exceptions près) aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 3 ans.
  • Afin d’éviter les irritations (pour les huiles essentielles concernées), appliquez-les sur la peau mélangées à une huile végétale et avalez-les avec du miel.