Un petit Suisse perdu chez les Kiwis #1

Bienvenue à Auckland!
Bienvenue à Auckland!

6 semaines pour apprendre l'anglais et 6 autres pour visiter un pays à l'autre bout du monde. C'est mon challenge pour ce début d'année 2016. Aujourd'hui, je vous raconte mes vols et mes premières journées au pays des kiwis.


Un (très) long voyage

La Nouvelle-Zélande depuis mon avion.
La Nouvelle-Zélande depuis mon avion.

Parlons d’abord du voyage jusqu’en Nouvelle-Zélande (NZ), un voyage qui fut très long…

 

Sur le papier: départ de Genève à 14h50, arrivée à Frankfurt à 16h10.

Mais, il fallait évidemment que mon avion soit en retard… Un bon retard de 30 minutes. De quoi bien stresser pour mon tout premier long vol et ma toute première escale (demandez à Morgane, elle ressentait le stress par messages =)).

Le prochain avion va en direction de Shanghai et ce fut mon tout premier long vol : 10h40.

Autant vous dire que j’en ai pris plein la gueule puisque mon plus long vol jusqu’à présent était «Genève-Londres»…

 

Arrivé à Shanghai, j’avais plus de deux heures à tuer (atterrissage à 11h35 et décollage à 14h15) mais c’était sans compter que ma correspondance aussi allait être en retard =). Il a donc fallu appeler l’agence pour leur signaler toutes ces péripéties.

Dernier vol : 11h35 pour atterrir à Auckland.

Au total : 23 heures de vol et 12 heurs de décalage dans les dents ; ça m’a proprement calmé.

Premiers jours

Mon quartier "Glenfield" de jour.
Mon quartier "Glenfield" de jour.

Mais dans la voiture qui devait m’amener chez ma famille d’accueil, j’ai tout de même ouvert les yeux sur le magnifique spectacle que j’avais en face de moi.

 

Ma famille d’accueil est plutôt sympa, ils sont marrants ! Ils aiment bien discuter alors j’apprends plutôt vite. Leur maison se situe non loin d’Auckland (à 10 minutes en bus).

Le paysage est à tomber et les températures sont juste parfaites (26°C).

 

Lundi, j’ai commencé les cours d’anglais avec un test pour le placement à Auckland même. Il y a pas mal de jeunes étudiants donc je ne me sens pas vraiment à ma place mais il y a tout de même deux, trois personnes de mon âge. C’est triste à dire mais je commence à me faire vieux (rire). Je n’ai que 3 heures de cours le matin, du coup j’ai la journée pour découvrir un peu la ville.

Dans la soirée j’ai fait mon premier véritable entrainement et j’ai également commencé ma première vidéo d’entrainement en NZ qui sera présente sur le blog dans le courant de la semaine prochaine. C’est dingue mais même avec la pluie il fait chaud ici et il y a d’énormes places de pelouse pour s’entrainer. C’est génial !

Mardi après les cours, j’ai dû charger mon natel kiwi, (merci à Marc Moulin pour m’avoir prêté le sien). Oui, ici on appelle tout « kiwi » : l’argent, les gens, le fruit, etc. La vendeuse était pliée en deux face à mon anglais remarquable… Hum…


J’ai également profité de mon temps libre pour visiter davantage Auckland, c’est une ville bruyante mais plutôt sympa. Les gens sont exceptionnels : bonjour par-ci et bonjour par-là, j’adore =).

L'Oratoire Saint-Joseph
L'Oratoire Saint-Joseph

C’est quand même drôle ces 12 heures de décalage, car le moment où je parle de mercredi, c’est en fait très souvent encore mardi en Suisse…

 

Bref, durant la journée du mercredi j’ai sympathisé avec des japonais-es, une canadienne – qui travaille ici et qui a bien voulu surveiller mon ordinateur pendant que je m’absentais aux toilettes –, un thaïlandais, deux espagnoles, un brésilien et une chilienne. Ils adorent tous mon french accent. Il suffit donc d’être un peu bavard (ou du moins d’essayer) et ça passe easy. Et j’aurais dû prendre un peu plus de chocolat, car je n’ai pas pu en faire gouter à tout le monde xD.

 

C’est marrant comme le temps peut passer du grand beau à une météo apocalyptique ; j’aime bien =).

La semaine prochaine, vous aurez de belles images, car je vais faire un tour à Devonport, un faubourg d’Auckland, il parait que c’est magnifique et qu’il y a un joli musée à visiter.

Yannick