4 mois à Montréal #2

Jolie balade dans Mont-Royal.
Jolie balade dans Mont-Royal.

Grâce à mon sujet de thèse (les romans d’espionnage), j’ai la chance de partir 4 mois à Montréal, ville où la paralittérature et la culture populaire sont objets de considération. Cette deuxième semaine est celle de "l'adaptation".


Côté Job...

Après une première semaine de découvertes, il a fallu que je m’impose un certain rythme de travail. Ben oui, je ne suis pas là uniquement pour faire du tourisme et démanteler les aprioris à l’égard de Montréal… J’ai donc décidé de consacrer les jours de semaine à mes recherches et de profiter des fins de semaine pour visiter la ville.

Grâce à mon professeur d’accueil et à la secrétaire de son centre d’étude, j’ai pu obtenir un bureau.

Point positif : je ne le partage avec personne, j’en fais ce que je veux.

Revers de la médaille : il n’a pas de fenêtre.

Heureusement, je peux compter sur Brigite, la secrétaire qui n’a pas hésité à toquer à ma porte mardi pour me faire voir qu’il neigeait dehors. Et Montréal sous la neige, c’est encore plus joli ! Cette semaine, j’ai aussi rencontré de futurs collaborateurs pour ma thèse : pleins de projets et interventions publiques sont envisageables et ça, c’est vraiment motivant !

...et côté Découvertes

Jeudi soir, j’ai pu goûter à la poutine avec un autre rescapé valaisan (oui, le monde est bien petit même et surtout dans les métropoles). J’ai tenté l’expérience culinaire avec une portion « normale » et une version patates douces. J’ai mangé mais sans adhérer ; pour moi, ça reste de la junk food… J’ai largement préféré les bagels de Ste-Rose de dimanche.

Poutine de chez Poutineville
Poutine de chez Poutineville
Bagels de Ste-Rose
Bagels de Ste-Rose

Montréal, c’est grand mais ça fonctionne surtout par quartier, ce qui facilite grandement l’organisation de mes explorations.

L'Oratoire Saint-Joseph
L'Oratoire Saint-Joseph

Samedi, avant de prendre le métro pour le Vieux-Montréal, je suis allée à l’Oratoire Saint-Joseph. A ce qu’on dit, certains fidèles graviraient les marches sur les genoux… mais certainement pas l’hiver. Je suis ensuite montée dans le métro direction « Place d’Armes » pour arpenter les côtés de la rue Saint-Jacques avant mon cour de pole. L’après-midi a été consacré à une balade autour de la rue Saint-Paul et du vieux port. Des endroits paisibles et emplis de boutiques en tous genres.

 

Je comptais aussi visiter le musée d’histoire mais je me suis trompée d’édifice… Va donc pour le musée « Pointe à Callière » où j’en ai tout de même appris un peu plus sur les origines archéologiques de la ville… et sur Agatha Christie. Vous cherchez le lien ? moi aussi…

Une calèche pour découvrir le Vieux-Montréal
Une calèche pour découvrir le Vieux-Montréal
Errances devant Notre-Dame
Errances devant Notre-Dame

Séance photos et partie de cache-cache avec les écureuils.
Séance photos et partie de cache-cache avec les écureuils.

Dimanche, direction Mont-Royal pour faire un tour en raquettes. Visiblement, c’est un coin très populaire pour les fins de semaine et on comprend vite pourquoi. Une fois le parking et le centre de location dépassés, on peut facilement trouver des endroits isolés et se retrouver seul au milieu des arbres et des écureuils. 

Je compte bien y revenir régulièrement pour m’entrainer au TRX malgré la neige et le froid. Après tout,

Be stronger than your strongest excuse, right ?

Un terrain de jeu avec pas mal de potentiel :)
Un terrain de jeu avec pas mal de potentiel :)

Morgane